obsèques

obsèques

Categories: societe|0 Comments

Déménagement : partagez ce contenu avec vos proches

La préparation des Obsèques de son vivant ou par les familles  

« Pour organiser nos obsèques, c’est simple, on là déjà fait avec mon mari »

Comparateur vous donne aujourd’hui des conseils pour savoir comment faire face à l’organisation d’obsèques.

Dès l’annonce d’un décès, une fois la déclaration effectuée à la mairie. Les familles doivent être en mesure de savoir librement leur opérateur funéraire et de faire jouer la concurrence.

Ainsi la listes des entreprises locales de pompe funèbre habilitées dans le département et obligatoirement tenue à la disposition des familles

  • Dans les établissements de santé
  • Mairie
  • Et les chambres mortuaires

Le démarchage pour les prestations funéraires est interdit.

Au ce moment d’obsèques où les familles sont particulièrement vulnérables. Le meilleur conseil a leur donnés c’est d’être accompagné par un tiers, un peu moins affecté par le décès

Ce que les familles doivent savoir, c’est que les devis sont gratuits. Il faut en établir au moins 3 voir 4 pour comparer les prix.

Concernant les prestations qui vous seront proposées, elles sont établies en 3 colonnes très distinctes

A savoir, les prestations obligatoires, les prestations optionnelles et dites pour le compte de tiers.

Les prestations dites courantes qui sont les seules obligatoires à savoir

  • Un cercueil avec 4 poignées à l’exclusion des accessoires intérieurs et extérieurs
  • Une plaque d’identité
  • Et ainsi que l’opération d’inhumation ou de crémations avec l’urne cinéraire

Les prestations dites optionnelles dont on peut donc se passer mais que les sociétés présentent régulièrement comme indispensables. A savoir

  • Fleurs
  • Fournitures de plaque funéraire
  • Organisation office religieux

Les prestations pour le compte de tiers comme

  • La taxe municipale
  • La vacation de police

N’hésitez pas à poser des questions sur toutes les prestations dites optionnelles. Notamment en ce qui concerne le transfert du corps. Si vous ne le souhaitez pas, sachez que l’établissement dans lequel décède la personne doit garder le corps au moins 3 jours (gratuit dans une chambre froide à l’hôpital). Si vous demandez ce transfert, il sera à votre charge.

Laisser un commentaire